Qu’est-ce que la DAO ?

« DAO » (pour Dachorganisation) est le sigle allemand de la Fédération Solidarité femmes de Suisse et du Liechtenstein, organisation faîtière regroupant toutes les maisons d’accueil et des refuges destinés aux femmes victimes de violence et à leurs enfants, dans ces deux pays. Elle coordonne les échanges entre ces institutions et s’emploie à défendre, au niveau national, les intérêts des victimes.

 

Qui sommes-nous ?

La DAO a été fondée en 1987. En tant qu’association à but non lucratif, elle est considérée d’utilité publique et, partant, exonérée d’impôts. Elle est financée principalement par des dons et par les cotisations des maisons d’accueil qui lui sont affiliées. Depuis 2021, elle reçoit du Bureau fédéral pour l’égalité entre femmes et hommes, pour la première fois et sur la base d’un projet d’une durée de trois ans, une aide matérielle destinée à financer un poste de coordination.

Pour assurer la continuité de nos activités, nous dépendons des dons qui nous parviennent. Si vous souhaitez nous soutenir, vous pouvez faire ici un don.

 

Nos membres

La DAO compte actuellement 23 membres en Suisse et dans la Principauté de Liechtenstein. Ces structures d’accueil fournissent dans les grandes lignes les mêmes prestations et possèdent de nombreux points communs :

  • les intervenantes qui y travaillent offrent aux femmes et aux enfants victimes de violence domestique un hébergement sécurisé, des entretiens de conseil et toute autre forme de soutien ;
  • elles se basent pour cela sur les directives figurant dans le catalogue de prestations maisons d'accueil pour femmes de la Conférence des directrices et directeurs cantonaux des affaires sociales ;
  • elles s’investissent pour améliorer les conditions de vie des femmes touchées par la violence et de leurs enfants, et s’emploient à promouvoir une meilleure protection de ces victimes ;
  • en cohérence avec un engagement féministe, elles prennent systématiquement parti pour celles-ci.

Les membres nomment, pour chaque maison d’accueil, deux intervenantes qui sont chargées de représenter leur institution dans le cadre d’une assemblée des déléguées convoquée deux fois par année. Cette réunion est compétente pour fixer les buts et les stratégies de l’association, et elle délègue les affaires opérationnelles au comité.

Voici la liste des 23 membres de la DAO :

Notre comité

Selon les statuts, et sur mandat de l’assemblée des déléguées, le comité est compétent pour toutes les affaires opérationnelles de l’association. Il est composé d’intervenantes ou ex-intervenantes des maisons d’accueil, ou de personnes faisant partie des organismes juridiquement responsables de ces diverses institutions. Toutes contribuent de façon bénévole à la poursuite des visées de la DAO, en sus de leur emploi rémunéré. Le comité est actuellement composé de :

  • Gabriela Chu, ex-collaboratrice de Solidarité femmes Bienne et région,
  • Marlies Haller, de la Fondation contre la violence à l’égard des femmes et des enfants, Berne,
  • Martine Lachat Clerc, de Solidarité femmes / Centre LAVI Fribourg,
  • Susan A. Peter, de la Fondation de la maison d'accueil de Zurich,
  • Silvia Vetsch, de la maison d'accueil de Saint-Gall.

 

Notre secrétariat général

La secrétaire générale assume une grande partie des nombreuses affaires opérationnelles du comité, le déchargeant ainsi dans l’exercice de ses tâches. Elle s’occupe également d’assurer une bonne coordination au sein du comité et entre les maisons d’accueil. La secrétaire générale actuelle se nomme Lena John.

 

Ce que nous défendons

La DAO s’engage systématiquement en faveur des femmes victimes de violences et de leurs enfants. Nous travaillons dans une optique féministe, et nous nous investissons pour une société non-violente fondée sur l’égalité entre tous les êtres humains. 

 

Ce que nous faisons

La DAO

  • coordonne les échanges et la collaboration entre les diverses maisons d'accueil pour femmes,
  • encourage l’échange professionnel et interdisciplinaire qu’elles ont soit entre elles, soit avec les autres types de refuges pour femmes, ou encore avec d’autres services, pour tout ce qui touche à la violence domestique ou à la violence à l’égard des femmes et des enfants,
  • est une interlocutrice incontournable pour les services spécialisés, les politiques, les décideuses et décideurs tant au niveau fédéral que dans les cantons, et pour les journalistes ou toute personne s’intéressant à la question de la violence domestique et aux prestations des maisons d’accueil,
  • renforce la visibilité de la violence domestique et de maisons d'accueil grâce à un travail de sensibilisation, de formation et de relations publiques, et fait progresser le discours professionnel,
  • en tant qu’organisation hors-parti et indépendante, elle effectue un travail politique en faveur des femmes et des enfants victimes de violence,
  • elle travaille en réseau avec d’autres organismes ou groupements nationaux et internationaux défendant la même cause.

 

Notre réseau

La DAO est représentée, sur le plan national et international, dans divers groupes de travail, groupements professionnels ou réseaux liés à la thématique de la violence domestique et aux maisons d’accueil pour femmes.

Nous sommes membres de

  • Women against Violence Europe (WAVE) : ce réseau européen œuvre à l’élimination de toute forme de violence à l’égard des femmes. Il encourage l’échange entre ses membres – plus d’une centaine en provenance de l’Europe entière. 
  • Réseau Convention Istanbul : ce réseau de la société civile s’engage pour que soit appliquée en tous points la Convention du Conseil de l’Europe pour la prévention et la lutte contre la violence à l’égard des femmes et de la violence domestique (Convention d’Istanbul) sur le territoire suisse. La DAO fait partie de son groupe de base et y assume des tâches de coordination.
  • Coordination post Beijing des ONG suisses : cette ONG a pour objectif la représentation des intérêts des femmes. En sa qualité de centre de compétences quant à leurs droits, elle s’engage pour l’application de la Convention sur l’élimination de toutes les formes de discrimination envers les femmes (CEDAW).

Statuts de la DAO 

Organigramme de la DAO 

Soutien financier et sponsoring

Le Bureau fédéral de l’égalité entre femmes et hommes soutient la DAO, pour une durée de trois ans (de 2021 à 2023), par une aide financière pour des mesures visant à prévenir et à combattre la violence à l’égard des femmes et la violence domestique.

La refonte complète du site Internet de la DAO a pu se faire grâce au soutien financier d’Inner Wheel Distrikt 199, dans le cadre de l’action internationale Caring for women and girls.

La DAO reçoit en outre le soutien, sur la base d’un projet, de Soroptimist International Switzerland.

Actualités

La DAO vous propose ici quelques informations sur ses activités, et les dernières nouvelles. 

Travail de sensibilisation

Grâce à des campagnes de sensibilisation, la DAO rend le public plus attentif à la question des violences domestiques et fait connaître les prestations des maisons d’accueil. Elle s’investit dans la défense des intérêts des femmes victimes et de leurs enfants. 

Relations avec les médias

Die DAO ist für Medienschaffende Ansprechpartnerin zum Thema häusliche Gewalt und Frauenhäuser.

Rapports d’activité

Une fois par année, la DAO publie un rapport sur ses activités et sur ses finances. 

Liens

La DAO met à votre disposition une compilation des principaux services de consultations. Elle vous propose également des informations sur la question de la violence domestique et sur le réseautage de la Fédération.